Migrantes enceintes en Espagne : protection contre adoption
article

Migrantes enceintes en Espagne : protection contre adoption

Réservé à nos abonné.e.s
Retarder l'expulsion des femmes enceintes sans papiers qui donnent leur enfant à l'adoption. Cette mesure étudiée par le Parti populaire espagnol (droite), en vue des législatives, provoque un tollé. Le parti en question, lui, s'emmêle les pinceaux dans ses justifications.

"En Espagne : la droite offre de ne pas expulser les migrantes si elles font adopter leur bébé." C’est le titre d’un article publié jeudi 14 mars par le site de L’Express, seul média français à rendre compte d’une affaire qui agite l'Espagne. "Cette proposition défendue par le Parti populaire espagnol fait scandale en Espagne, alors que les élections législatives se préparent", explique L’Express qui renvoie vers le site du quotidien espagnol El País

elpais

On peut y lire, qu'à l’approche des législatives du 28 avril, le Parti Populaire "a inclus dans son projet de loi sur le sou...

Il vous reste 83% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.