Medias et pédophilie : des cathos ripostent
enquête

Medias et pédophilie : des cathos ripostent

Benoit XVI, victime d'emballement ?

Réservé à nos abonné.e.s
Alors que les polémiques ne cessent de se développer à propos de la gestion des affaires de pédophilie par le Vatican, les catholiques français ont lancé un «Appel à la vérité», pour «dénoncer l’emballement médiatique» autour de ces affaires. Mis en ligne jeudi, il recueillait vendredi soir déjà 3500 signatures, dont certaines plumes célèbres, de Henri Tincq, ex-spécialiste religion du Monde, à Yvan Rioufol, éditorialiste classé conservateur au Figaro. Les journaux français ont-ils manqué de partialité dans leur traitement des scandales pédophiles? Examen de quelques cas particuliers.

C’est un appel qui étonne à bien des égards. Autant par les noms de ses initiateurs que par la liste des premiers signataires, qui ont peu de points communs, si ce n’est d’être chrétiens. De Yvan Rioufol, éditorialiste au Figaro connu pour ses positions très conservatrices, à Henri Tincq, ancien spécialiste religion au Monde, plutôt progressiste. Des personnalités connues du grand public, Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine, Christian Vanneste, député UMP, qui s'était fait remarquer pour des propos homophobes, ou encofre Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille. La pétition, mise en ligne jeudi midi, a r&e...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.