Mediapart se dote d'une charte déontologique
article

Mediapart se dote d'une charte déontologique

Réservé à nos abonné.e.s
Le journal en ligne adopte une charte déontologique pour ses journalistes. Au programme : déclaration d'intérêts, grille des salaires publique, interdiction de participation à des meetings politiques, et...autorisation de la relecture des interviews.

Dix ans après son lancement, Mediapart se dote d'une charte déontologique. Destiné aux journalistes, le texte pose les principes qui président aux pratiques professionnelles au sein du titre. Le journal en ligne n'est pas le premier à édicter une telle charte : en France, Libération, Le Monde, ou encore L'Obs ont déjà publié les leurs. Mais en 2016, la loi "visant à renforcer la liberté, l'indépendance et le pluralisme des médias" a rendu l'exercice obligatoire pour tout média. De quoi accélérer la rédaction de celle de Mediapart, à laquelle l'équipe réfléchissait depuis sa création, et que la Société des Journalistes (SDJ) a initiée.

transparence

Outre les classiques garanties d'indépendance avec le refus des cadeaux, voyages de presse ...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.