Match de scoops entre journalistes et supporters du FC Nantes
article

Match de scoops entre journalistes et supporters du FC Nantes

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis 15 jours, la presse sportive bruisse de rumeurs autour du rachat du FC Nantes par ou à travers un mystérieux homme d'affaires britannique, Benjamin Leigh Hunt. Estimant la couverture médiatique du personnage et de ses sociétés non satisfaisante, un groupe d'ultras du club a décidé d'enquêter lui-même.

Le rachat du Football club de Nantes par Benjamin Leigh Hunt (ou via son entremise) n'aura pas lieu. Le mystérieux homme d'affaires britannique était, d'après la presse, en discussion depuis février avec Waldemare Kita, l'actuel propriétaire du club, pour son rachat. Mais mardi 25 juin, Ouest-France annonçait la fin des négociations et l'abandon de l'option Leigh Hunt. L'homme d'affaires, d'après Kita, ne remplissait pas les conditions de garanties financières nécessaires. Hasard du calendrier ? Quelques heures plus tôt, un compte Twitter baptisé "Rendez-nous le FCN" publiait, dans un ensemble de tweets, le résultat d'une enquête montrant que Hunt n'a aucune expérience dans le football, et que ses motivations à reprendre le FC Nan...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.