Manif Adama : la préfecture amplifie des cris antisémites
article

Manif Adama : la préfecture amplifie des cris antisémites

Réservé à nos abonné.e.s
Dans une vidéo, Valeurs Actuelles laisse entendre une, peut-être deux personnes crier "sales juifs" à la manifestation parisienne du 13 juin, organisée par le comité Justice pour Adama. En désignant "les manifestants", la préfecture de police de Paris a légitimé l'idée que les 15 000 personnes présentes (selon la police) étaient antisémites.

Comment offrir un écho officiel à des insultes antisémites : alors que la manifestation anti-raciste organisée par le Comité Adama (manifestation ni autorisée, ni interdite) rassemblait à Paris environ 15 000 personnes place de la République selon la police,120 000 selon le Comité Adama, la préfecture de police, l'une des plus grandes institutions policières du pays, dirigée par le préfet controversé Didier Lallement, annonçait sur Twitter qu'elle saisissait la Justice. Selon elle, le propos "sales juifs" avait été "scandé par les manifestants"

À l'origine de l'incident, une vidéo de l'hebdomadaire d'extrême-droite Valeurs Actuelles, captée au moment où des militants de Génération identitaire déploient sur un toit une...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.