Maltraitance Ehpad : lanceuses d’alerte poursuivies ou licenciées
article

Maltraitance Ehpad : lanceuses d’alerte poursuivies ou licenciées

Réservé à nos abonné.e.s
Elles travaillaient dans des maisons de retraite privées. Ces aides-soignantes ont perdu leur travail, l'une d'elles est même visée par une plainte de son ex-employeur. La raison ? Elles ont osé dénoncer dans les médias les cadences infernales et les conditions de vie indignes des résidents.

Une aide-soignante, entendue par la police, une autre, virée par sa maison de retraite… Leur tort ? Avoir dénoncé à la télé les actes de maltraitance dont elles ont été témoins dans leur Ehpad (Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes). Comme le raconte 20 minutes,  la Sûreté départementale de Marseille a convoqué en début de semaine Isma Mehtougui. Cette ancienne aide-soignante d’une maison de retraite du groupe Korian fait l’objet d’une plainte contre X pour recel, abus de confiance et atteinte à la vie privée, déposée par son ex-employeur. 

20minutes

Korian, entreprise leader dans la gestion d...

Il vous reste 86% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.