Mali : l'AFP et RFI relaient une fausse nouvelle sur une lapidation
enquête

Mali : l'AFP et RFI relaient une fausse nouvelle sur une lapidation

De la difficulté d'enquêter au Nord Mali

Réservé à nos abonné.e.s
En mai, une dépêche de l'AFP, suivie d'un article de RFI ont annoncé la lapidation d'un couple adultère par un groupe djihadiste du Nord Mali. Ils s'appuyaient sur des témoignages concordants de "notables" et d'"élus" de la région. Dans les semaines qui ont suivi, l'AFP et RFI ont démenti la nouvelle : la lapidation n'a pas eu lieu. Que s'est-il passé ? L'affaire éclaire les conditions difficiles de fabrique de l'information au Nord-Mali.


La dépêche de l'AFP (ici, reprise dans Le Parisien), parue le 17 mai, titrait : "Mali : un couple accusé de concubinage lapidé par des "islamistes" dans le Nord". Selon un premier "élu local" : un couple aurait été "arrêté" pour avoir "violé la loi musulmane", puis lapidé par des "islamistes", qui auraient filmé la scène. Selon un second "élu local", les bourreaux étaient "quatre" et auraient "creusé mardi deux trous dans lesquels il ont mis l'homme et la femme." Une source de sécurité, toujours citée par l'AFP, confirmait avoir "appris l'exécution par lapidation d'un homme et d'une femme mardi dans la r...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.