Sous pression, Eutelsat continue de diffuser la propagande russe
article

Sous pression, Eutelsat continue de diffuser la propagande russe

Un comité appelle Eutelsat à cesser la diffusion des chaînes de propagande du Kremlin

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis le début de la guerre en Ukraine, la propagande du pouvoir russe s'appuie sur des chaînes de télévision diffusées par les satellites d'Eutelsat, une société française. Le Comité Diderot, un groupe d'experts, alerte sur le sujet en dénonçant la "passivité" des institutions européennes et du gouvernement français et le peu de relais médiatique en France. En se basant sur les travaux du comité, Reporters sans frontières a saisi le Conseil d'État.

La propagande russe soutenant l'action de Poutine en Ukraine est rendue possible par le satellite d'Eutelsat, une société... française. C'est en apprenant cela qu'en mars dernier, des experts de l'audiovisuel ont créé le Comité Denis Diderot pour demander à Eutelsat d'en cesser la diffusion. Désormais retraité, le chercheur belge André Lange a passé plus de vingt ans en poste à l'Observatoire européen de l'audiovisuel. "J'ai repris du service à l'occasion de la guerre en Ukraine," précise-t-il à Arrêt sur images. C'est un article dans le Kyiv Post du 21 mars 2022, titré "How to Use Satellite TV To Break into Putin's TV Propaganda Fortress" ("Comment utiliser la télévision satellite pour briser la forteresse de propagande...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.