L'ONU n'aime pas Hadopi (Tekiano)
Brève

L'ONU n'aime pas Hadopi (Tekiano)

la Tunisie ont approuvé un rapport de l'ONU défendant le libre accès et la liberté d'expression sur le Net

"41 pays dont ", signale le site tunisien Tekiano. Mais pas la France, la Grande-Bretagne ou l'Italie. Et pour cause : le rapport critique les législations qui prévoient de couper l'accès au net pour les internautes pratiquant le téléchargement illégal.

Tekiano se félicite que, concernant la liberté d'expression sur le net, la Tunisie soit "désormais mieux placée que certains pays du G8". Le site relaye la position de Numerama.com, qui relève "l'absence honteuse de signature de la France. Honteuse parce que sans doute au nom de la défense de sa sacro-sainte riposte graduée, au nom de la quête de l'internet civilisé prôné par le néocolonialiste Nicolas Sarkozy, la France s'abstient de soutenir un rapport perçu comme un immense espoir par les peuples révoltés qui misent sur Internet pour s'exprimer et se mobiliser."

Numérama écrivait en effet le 3 juin dernier : "Parmi les conclusions du rapport de l'ONU, le rapporteur spécial «prie instamment les Etats d'abroger ou de modifier les lois de propriété intellectuelle actuelles qui permettent que des utilisateurs soient déconnectés de l'accès à Internet, et de s'abstenir d'adopter de telles lois».

Tekiano

On ne pouvait faire plus clair à destination de la France et de sa loi Hadopi, ou des pays comme la Grande-Bretagne qui souhaiteraient bientôt l'imiter."

"Le Rapporteur Spécial considère que couper des utilisateurs de l'accès à Internet, quelle que soit la justification avancée, y compris pour des motifs de violation de droits de propriété intellectuelle, est disproportionné et donc contraire à l'article 19, paragraphe 3, du Pacte International relatif aux Droits Civiques et Politiques."

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.