Loi numérique : une députée dénonce le "manque de courage politique"
article

Loi numérique : une députée dénonce le "manque de courage politique"

Domaine commun, Anne Frank, panorama : Isabelle Attard balance

Réservé à nos abonné.e.s
Après une consultation publique (bornée par Matignon), le projet de loi sur le numérique de la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire est discuté à partir d’aujourd’hui à l’Assemblée nationale. L’occasion pour la députée apparentée écologiste Isabelle Attard (sur le plateau d’@si ici) de revenir sur cette loi, influencée tant par le grand public que par un efficace travail de lobbying, dans un entretien avec Rue89. Domaine public, logiciel libre, loyauté des plateformes : plusieurs grands thèmes dans lesquels on retrouve quasiment à l’identique une opposition entre les industries (culturelles ou géants du web par exemple) et des représentants de la société civile (associations de défense des libertés sur internet ou représentants de Wikipedia par exemple). Or selon Attard, le "manque de courage politique" aurait poussé le gouvernement à arbitrer en faveur des premiers.

66, soit le total des amendements déposés par Isabelle Attard (avec trois autres députés EELV et PS) en commission sur la loi numérique d’Axelle Lemaire. L’élue apparentée écologiste (elle a quitté coup sur coup EELV fin 2013 puis Nouvelle Donne, dont elle était co-présidente, à l’été 2015), fustige depuis plusieurs mois "le manque de courage politique" du gouvernement et des députés, notamment depuis certains renoncements après la consultation publique préalable au projet de loi.

consultation

Le projet de loi sur le numérique de la secrétaire d’Etat Axelle Lemaire avait fait l’objet d...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.