Liste comptes en Suisse : journaliste grec poursuivi
Brève

Liste comptes en Suisse : journaliste grec poursuivi

Kostas Vaxevanis, patron d'un magazine qui a publié une liste de Grecs censés posséder des comptes en Suisse, a été arrêté à Athènes dimanche matin, et relâché en fin de journée. Il a comparu devant le parquet.

Le rédacteur en chef du magazine Hot Doc qui a publié, samedi, une liste des noms de plus de 2 000 Grecs possédant des comptes en Suisse, a été arrêté dimanche matin, à Athènes. Il devrait être jugé pour atteinte à la vie privée.

Cette liste serait celle qui avait été transmise aux autorités grecques en 2010, par Christine Lagarde, alors ministre des Finances. Mais les ministres qui l'avaient reçue avaient déclaré l'avoir perdue. On y trouve entre autres le nom d'un conseiller de l'actuel Premier ministre Antonis Samaras.

La Une de Hot Doc (magazine fondé par Vaxevanis qui anime l'émission Kouti Tis Pandoras - La Boite de Pandore - sur une chaîne publique) affiche une photo de Christine Lagarde actuelle patronne du Fonds Monétaire International (FMI) avec une dizaine de pages donnant les nom, prénom et profession des détenteurs grecs de comptes bancaires en Suisse.




"Ils entrent dans la maison avec un procureur. ils vont m'arrêter. Faites-le savoir" a annoncé Vaxevanis, dimanche matin, sur son compte Twitter.

Arrêté à la demande du procureur d'Athènes, Vaxevanis a été remis en liberté et sera entendu demain lundi par la justice pour atteinte à vie privée.

Mise à jour lundi 8h00

Selon Libération sur la liste on trouve aussi "le président du Parlement, plusieurs hommes d’affaires, et des fonctionnaires du ministère des Finances."

Par ailleurs, cité par l'agence Reuters, Vaxevanis a déclaré : ""Je n'ai rien fait d'autre que mon travail de journaliste. J'ai révélé la vérité qu'ils cachaient. Si quelqu'un doit s'expliquer devant la justice, ce sont les ministres qui ont tenté de dissimuler cette liste et l'ont perdue avant de dire qu'elle n'existait pas."

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.