L'euro, Sapir, et les "saloperies" de Colombani
Brève

L'euro, Sapir, et les "saloperies" de Colombani

Le débat sur la sortie de l’euro est (enfin) ouvert
Le débat sur la sortie de l’euro est (enfin) ouvert. Nous vous le racontions : lors de son débat avec Marine Le Pen dans l’émission Mots croisés, le ministre de l’économie Pierre Moscovici a qualifié l’eurosceptique Jacques Sapir d’économiste d’extrême-droite (voir la vidéo ici). Réplique immédiate de Sapir : sur son blog, il dénonce une "saloperie". Mais il en dénonce aussi une autre proférée par l’ancien directeur du Monde, Jean-Marie Colombani, actuel directeur de Slate.fr.

Dans une tribune hebdomadaire publiée lundi 3 février dans Direct matin, journal gratuit, et intitulée La France du repli et du rejet, ce dernier assure qu’"une France du rejet de l’autre – aussi bien l’immigré que l’Européen, l’Arabe ou le Juif – est en train de s’affirmer. C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro". Emoi de Sapir : "associer dans la même phrase un mouvement anti-Union Européenne et ces illuminés [des personnes ayant manifesté leur haine des Juifs et des Arabes] est un amalgame qui non seulement est ignoble […] mais de plus parfaitement irresponsable. Le sieur Colombani sait parfaitement, on n’occupe pas les responsabilités qui furent les siennes sans y acquérir quelques rudiments de sociologie, que cet amalgame entre deux mouvements parfaitement différents dont le but est de discréditer le mouvement anti-UE, va aboutir à légitimer la folie des antisémites de tout poil. Notons, d’ailleurs, qu’il y a un amalgame au sein de l’amalgame: c’est de traiter d’anti-Européens des gens qui contestent l’Union Européenne". L’économiste enfonce le clou : "il faut à tout prix montrer que seuls les «extrêmes» s’opposent à l’Euro. Alors, nous avons plus d’un tiers des Français qui sont extrémistes. Est-ce à cela que vous voulez aboutir sieur Colombani ?"

Les passes d’armes ne font que débuter.

>> L’occasion de plonger dans notre dossier Euro, de commencement de la fin?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.