Les faux comptes Twitter pro-Barkhane
article

Les faux comptes Twitter pro-Barkhane

Réservé à nos abonné.e.s
En janvier 2020, les dirigeants du G5 Sahel et de la France se sont réunis lors du sommet de Pau pour redéfinir le cadre de leur coopération dans la lutte contre l'État islamique dans le Sahara. Alors que la présence militaire française était vivement critiquée au Sahel par les populations locales, une cellule de cyber-activistes a œuvré sur Twitter pour améliorer l'image de Barkhane en ligne, en marge du sommet palois. S'y mêlent des "vrais" comptes et des alias montés de toute pièce. Ainsi que des articles signés par de prétendus journalistes dans des médias africains. Selon les informations d'ASI, une agence de communication parisienne, Concerto, influente en Afrique, est derrière cette opération. L'état-major de l'armée française nie "tout lien contractuel" avec Concerto. Concerto dément avoir coordonné les faux comptes et affirme qu'ASI est l'objet d'une manipulation.

Dans le Sahel, les guerres d'influence n'opposent pas seulement des combattants en plein désert. Elles opèrent aussi sur les réseaux sociaux. L'armée française en sait quelque chose. Elle est présente dans la région depuis 2013 pour combattre les jihadistes de l'État islamique dans le Grand Sahara (EIGS). Sur le terrain, elle fait face à un fort sentiment de défiance dont tente de profiter la Russie. La bataille a également lieu sur Internet. 

En décembre 2020, Facebook a annoncé avoir fermé trois réseaux de faux comptes de désinformation liés aux armées française et russe, comme le relatait le Figaro le 16 décembre. En février 2021, la cellule d'investigation de Radio France revenait quant à elle sur la guerre d'influence que se l...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.