Les familles de soldats priées de se taire (Canard Enchaîné)
Brève

Les familles de soldats priées de se taire (Canard Enchaîné)

D'après le Canard Enchaîné paru aujourd'hui, le colonel Aragones – commandant du 8ème RPIMa, le régiment touché par une embuscade le 18 août – aurait interdit tout commentaire sur le site internet des familles du régiment, et menacé ces mêmes familles de plainte pour diffamation.

"Ulcéré par les critiques" sur les ratés du commandement lors de l'embuscade, le colonel Aragones aurait émis sur le site des familles un communiqué indiquant que "ses hommes disposaient du meilleur équipement" et interdisant tout commentaire. Le chef de corps serait allé jusqu'à menacer de plainte les familles de soldats qui auraient émis des critiques trop virulentes : "J'utiliserai tous les moyens légaux mis à disposition, y compris la plainte ciblée pour diffamation, pour trouver qui est à l'origine."

 

Pour l'heure, la consultation du site des "familles du 8" est restreinte aux seuls inscrits picto

Pour (re)-lire les réactions des familles de soldats après l'embuscade, reportez-vous à notre article du 20 août sur le sujet.

Mise à jour, 15 heures :

Un administrateur du site des familles du 8è RPIMa a confirmé à @si que suite à l'intervention du colonel Aragones, les commentaires avaient été "momentanément suspendus".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.