Les excuses d'une éditorialiste du Washington Post
article

Les excuses d'une éditorialiste du Washington Post

Elle avait relayé la fausse nouvelle sur le fichage des écoliers musulmans

Réservé à nos abonné.e.s
Emmanuel Macron souhaiterait ficher les enfants musulmans ? Malgré un projet de loi visant particulièrement à combattre le séparatisme islamiste, le président n'a jamais prévu une telle mesure. Retour sur une série de confusions et d’extrapolations, qui témoignent d’une méfiance accrue envers la politique autoritaire du gouvernement français à l’international.

En fin de semaine dernière, le Twitter anglophone est entré en ébullition. Samedi 21 novembre, la ministre pakistanaise des Affaires étrangères Shireen Mazari tweetait un lien vers un article du site Muslim Vibe, scandalisée : le texte annonçait la création d’un "numéro d’identification" spécifiquement pour les enfants musulmans. "Macron fait aux musulmans ce que les nazis ont fait aux juifs," écrivait-elle, horrifiée.

confusion et extrapolation

Plusieurs comptes Twitter, dont ceux d'une avocate des droits civils et de la rédactrice en chef des pages "Global Opinion" du Washington Post, Karen Attiah, ont égaleme...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.