Les conclusions du rapport Bassères dédouanent Woerth
suivi

Les conclusions du rapport Bassères dédouanent Woerth

Mais le rapport, à trous, n'éteindra pas la polémique

Réservé à nos abonné.e.s
Sous le titre "le rapport qui blanchit Woerth", le site du Figaro, déjà dépositiaire depuis plusieurs jours de fuites favorables au pouvoir, comme il a été rappelé dans notre émission de cette semaine, met en ligne dimanche soir l'intégralité du rapport de Jean Bassères, chef de l'Inspection générale des Finances.

Les conclusions générales du rapport Bassères, seules citées par l'article du Figaro.fr, sont les suivantes :

«M. Eric Woerth, durant la période où il était ministre du Budget, n'est pas intervenu auprès des services placés sous son autorité pour demander, empêcher ou orienter une décision ou un contrôle portant sur Mme Bettencourt, MM. Banier ou de Maistre, ainsi que sur les sociétés Téthys et Clymène».

Par ailleurs, «les informations obtenues dans le cadre du contrôle fiscal de M. Banier, notamment de source judiciaire, n'étaient pas de nature à conduire l'administration &agr...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.