LePost détourne les pubs Free pour faire plier Niel
Brève

LePost détourne les pubs Free pour faire plier Niel

"Il a Free, il a rien compris." Dans deux communiqués offensifs, les salariés du Monde Interactif interpellent Xavier Niel, patron de Free et membre du trio de nouveaux actionnaires du Monde, en détournant les publicités de l'opérateur mobile.

Ils soulignent que lePost est devenu "en seulement trois ans" le "premier pure player français, se plaçant à la 7ème place des sites d’actualité en France (OJD, janvier 2011), avec plus de 3,036 millions de visiteurs uniques (Médiamétrie-Nielsen, janvier 2011)".

Ils vantent le côté "impertinent, décalé, réactif" du site et ses informations "co-produites par une rédaction de journalistes et la communauté du Post.fr, forte de 100.000 membres". Du "jamais vu en France"…

Et pourtant, "LePost.fr se meurt" : "La rédaction fond à vue d’oeil. Les efforts de ceux qui restent ont encore fait progresser l’audience. Mais nous n’acceptons pas que soit remise en cause la promesse de prendre en CDI un chef de rubrique qui travaille à nos côtés depuis trois ans". Les salariés assurent que "c’est parce que les actionnaires du groupe Le Monde ont donné six mois au Post.fr pour prouver sa rentabilité" et interpellent donc Niel, actionnaire de nombreux pure players.

Dans le second communiqué, qui salue la grève suivie aujourd'hui par "70 % des salariés", les syndicats signalent, plein d'ironie, qu'ils sont prêts dévoiler à Niel "en exclusivité les secrets de fabrication qui leur permettent de réaliser les meilleurs détournements des publicités Free". Et s'engagent, "si les exemples publiés ce vendredi lui semblent insuffisamment bons", publier dès lundi de nouveaux détournements de qualité".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.