L'éditorial écrit par un robot, un ratage du Guardian
article

L'éditorial écrit par un robot, un ratage du Guardian

Réservé à nos abonné.e.s
Le journal britannique publie un éditorial prétendument écrit par un robot, qui tente de convaincre les lecteurs de de l'innocuité de l'intelligence artificielle (IA) pour l'espèce humaine, en moins de 500 mots. Sauf que le texte, hyper encadré et travaillé par des humains, n'a pas grand-chose de robotique, à l'image de l'IA en 2020, encore embryonnaire. Analyse d'un ratage.

"Cet article a été entièrement écrit par un robot. As-tu peur, humain?" Dès le titre de cet éditorial du Guardian, publié en ligne le 8 septembre dans la rubrique "Comment is Free", le ton et l'objectif du projet sont donnés. L'Intelligence Artificielle (IA) va nous parler pour la première fois, et ce que nous allons lire a de bonnes chances de nous transporter quelque part entre l'inconfort et l'angoisse. Mission : nous convaincre de l'innocuité de l'IA pour l'espèce humaine, en moins de 500 mots, et mettre enfin derrière nous cette irrationnelle terreur collective des robots, alimentée à grandes rasades de Skynet, Terminator et autres HAL 9000 quand ce n'était pas l'éminent Stephen Hawking qui prédisait "la fin de l'espèce humaine" sur l'...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.