Le spectre de la hausse d'impôts dans les régions socialistes
article

Le spectre de la hausse d'impôts dans les régions socialistes

Bataille de chiffres entre Libération et Xavier Bertrand

Réservé à nos abonné.e.s
"Toutes les régions socialistes ont augmenté les impôts. Pas pour investir, mais pour augmenter le train de vie des régions". A trois jours du second tour des régionales, le secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, ne fait plus dans la demi-mesure. Il a repris son thème de campagne favori : il faut stopper la "folie fiscale" de ces socialistes qui "aiment l’impôt". Sa démonstration serait recevable si les chiffres qu'il avance ne posaient pas problème. Or, non seulement la hausse d'impôts ne serait pas aussi forte, mais elle serait liée en partie à un transfert de charges de l'Etat. C'est ce que Libération a démontré dans un article intitulé "le bobard qui valait 7 milliards". Sur Canal +, Bertrand a répliqué en estimant que "ce que dit Libération est faux" et qu'il suffisait de comparer une fiche d'impôt de 2004 avec celle de 2009 pour constater la hausse, censée être de "101 euros par Français". Libération l'a pris au mot dès le lendemain. Retour sur cette bataille de chiffres.





"Chaque année, c’est 7 milliards d’euros d’impôts de plus"

Le 11 mars dernier, lors du face-à-face organisé par TF1 avec Martine Aubry, Xavier Bertrand a frappé un grand coup : "Le Parti Socialiste aime les impôts. Aujourd'hui, dans les régions, vous avez une pression fiscale qui a considérablement augmenté en six ans. En moyenne, c'est 35% d'augmentation d'impôts locaux régionaux". Emporté par son élan, Bertrand va même plus loin...


"Chaque année, c’est 7 milliards d’euros d’impôts de plus que les régions gérées par le parti socialiste ont décidé d’...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.