Le Sarkozistan bientôt en librairie
Brève

Le Sarkozistan bientôt en librairie

C'est Le Monde des livres qui annonce le scoop (même si nous le laissions déjà entendre) : déjà vendu à 22 000 exemplaires sur le net, Crise au Sarkozistan, premier livre d'@rrêt sur images, s'invite en librairie.

"A partir du 24 janvier, Crise au Sarkozistan sera disponible chez les libraires qui, gros ou petits, bénéficieront de la même remise de 40 %", signale Le Monde. Et ce, contrairement aux habitudes en vigueur dans le milieu, où les gros libraires sont en général mieux traités que les petites librairies. Autre nouveauté, qualifiée de "bémol" par l'article : "Les livres seront achetés au comptant et ne pourront pas être retournés", là aussi contrairement aux usages, qui veulent que les libraires reçoivent de nombreux livres qu'ils ne désirent pas particulièrement vendre, ne paient que les livres achetés par des clients, et renvoient les invendus aux éditeurs. " Tout cela ne va pas révolutionner l'édition, mais, avec cette course effrénée à la surproduction, le système actuel a atteint ses limites", explique Jean-Marc Savoye, notre partenaire du Publieur.com.

Le Monde s'est décidément intéressé à notre livre, qui a aussi été cité la veille dans la chronique quotidienne de Franck Nouchi. Quant aux sites internet, ils continuent à s'intéresser au Sarkozistan. Acturevue.com et LeScandaleuxmag.fr lui consacrent chacun une critique, louangeuse. "Bouffée d'air journalistique" juge l'un, "description acerbe de la situation politico-médiatique du pays", estime l'autre.


Comme Le Monde des Livres, Acturevue s'intéresse au procédé d'édition "aussi risqué qu'original" qu'est "l'auto-publication", et s'enthousiasme du regard que porte l'envoyé spécial au Sarkozistan, qui "souligne le comportement complaisant des journalistes".Comportement justement illustré par Daniel Schneidermann, qui est interrogé, en vidéo, par LeScandaleuxMag : alors qu'un journaliste étranger en France ajouterait toujours "condamné pour injure raciale" au nom "Brice Hortefeux", les journalistes français, lui compris, ont tendance, par habitude, à négliger de le faire.

Pourquoi et comment Crise au Sarkozistan va-t-il se retrouver en librairie ? Daniel Schneidermann l'expliquera dans un prochain making of, déjà sur le feu.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.