Le revenu universel s'incruste dans le débat de la primaire à gauche
article

Le revenu universel s'incruste dans le débat de la primaire à gauche

... et divise tout le monde

Réservé à nos abonné.e.s
"C'est l'une des seules idées neuves de cette campagne présidentielle" selon Patrick Cohen qui recevait mercredi 11 janvier au micro de France Inter l’économiste Daniel Cohen venu défendre le revenu universel. C’est surtout le sujet sur lequel se déchirent les candidats socialistes à la primaire organisée par le PS. Sur quoi s’opposent-ils, au juste ?

"Je ne comprends pas grand-chose au salaire de base mais ça a l’air bien" lance une militante aux candidats à la présidentielle venus participer à la table ronde sur l’évasion fiscale organisée le 9 janvier à Dax à l’occasion du procès du faucheur de chaises Jon Palais. On compatit bien volontiers : le salaire de base – ou revenu de base ou universel ou inconditionnel ou d'existence ou social – est un concept nébuleux à la fois économique, philosophique, fiscal et moral comme nous le racontions dans cet article, il y a deux ans. Une nébuleuse et ses mystères mis en lumière lors de notre émission en co...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.