Le "plug anal" de la place Vendome vandalisé
Brève

Le "plug anal" de la place Vendome vandalisé

Après l'agression de son créateur, jeudi,

que nous évoquions ici, l'œuvre de l'artiste américain Paul McCarthy, installée place Vendôme, à Paris, continue à faire parler d'elle. Elle a été vandalisée, dans la nuit de vendredi à samedi 18 octobre par des inconnus, qui ont dégonflé la structure.

"Des individus ont sectionné les câbles qui maintiennent la sculpture en place, profitant d'un moment d'inattention de l'agent de sécurité. L'œuvre gonflable s'est affaissée. Le responsable a choisi de la dégonfler volontairement. Des investigations sont en cours", selon une source policière, citée par l'AFP.

Plusieurs internautes ont publié des photos de l'œuvre dégonflée sur Twitter:

Un responsable de la Monnaie de Paris — qui organise l'exposition Paul McCarthy dans le cadre de laquelle a été réalisée l'installation — a précisé que des inconnus avaient en fait débranché l'alimentation électrique de la soufflerie qui gonfle la structure, puis défait les sangles lorsque l'agent de sécurité est allé la rebrancher.

L'œuvre, installée jeudi à titre provisoire dans le cadre de la programmation "Hors les murs" de la Foire internationale d'art contemporain (FIAC), était en cours de regonflage samedi matin, selon l'AFP. Son installation sur la très chic place Vendôme avait déclenché une polémique, Tree pouvant évoquer autant la forme d'un sapin de Noël que celle d'un "plug anal" - un sex-toy - comme l'explique lui-même l'artiste. Cet acte de vandalisme n'a pas manqué de faire réagir les politiques, notamment la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, qui a régi via Twitter.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.