Le Pen à Vernon : gâcher un storytelling, mode d'emploi
reportage

Le Pen à Vernon : gâcher un storytelling, mode d'emploi

Dur de se faire grande démocrate quand on choisit ses journalistes

Réservé à nos abonné.e.s
"Arrêt sur images" était présent lors de la conférence de presse de Marine Le Pen organisée à Vernon le 12 avril. Au programme : le train-train des journalistes suivant sa campagne, les questions frontales des journalistes étrangers, la passion des journalistes français pour les référendums. Ainsi que la création bien involontaire d'un "fait de campagne" par "Arrêt sur images" et "Libération", faisant valser la com' de la candidate, qui s'est enferrée dans de nouveaux mensonges.

Ce 12 avril à Vernon, dans l'Eure, alors qu'approche la fin de la conférence de presse de Marine Le Pen – et non "en marge" comme l'écrit l'AFP dans sa dépêche –, la dernière question échoit à Arrêt sur images. Nous demandons à la candidate du Rassemblement national si sa critique des mauvais rapports d'Emmanuel Macron avec les médias n'est pas en contradiction avec sa propre gestion des journalistes. Certains, dont ceux de l'émission d'infotainment Quotidien, n'ont pu accéder à son QG au soir du premier tour (une information révélée dimanche par les Jours). "Quotidien, c'est pas une émission d'information ou de journalistes, nous répond alors Le Pen. Quotidien c'est un amuseur, parfois très drôle, je ne dis pas, hein, mais c'est une é...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Le Covid tue encore (en France) mais a disparu des médias

Pourquoi, comment, avec quelles conséquences ?

Plagiats en série à "L'Express", hebdo en détresse

Un chroniqueur un peu trop inspiré par la presse anglophone

Nupes : radiographie d'une panique éditoriale

"Le soleil bolivarien sur une piscine municipale envahie de burkinis" ("Le Figaro")

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.