Le New York Times et la candidate de la discorde
article

Le New York Times et la candidate de la discorde

Réservé à nos abonné.e.s
Depuis 1896, les éditorialistes du New York Times désignent leur candidat préféré pour la présidentielle américaine. Ils viennent de choisir leurs prétendants pour l’élection 2020, ou plutôt leurs prétendantes : les sénatrices démocrates Elizabeth Warren et Amy Klobuchar. Mais Klobuchar est accusée par le même journal de montrer peu d’humanité avec ses employés.

"Le New York Times soutient Elizabeth Warren et Amy Klobuchar", a titré le 21 janvier Les Echos, avec une formulation similaire à celle de tous les autres médias français ayant rapporté l'information, comme Les Inrocks,  ou l'AFP dont la dépêche a été reprise par Le Figaro et L’Obs, entre autres. La réalité est pourtant assez différente, car ce choix n'est pas celui de la rédaction. En ce début d’année 2020, à l’approche de la présidentielle américaine, c'est un groupe restreint d'éditorialistes du New York Times qui a choisi, comme tous les 4 ans, un candidat à soutenir. Mais cette fois, les éditorialistes ont jeté leur dévolu sur deux candidates, deux Démocrates destinées à affronter Donald Trump : la "radicale" Elizabeth W...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.