Le moteur français Qwant critiqué pour ses bugs et ses "erreurs"
article

Le moteur français Qwant critiqué pour ses bugs et ses "erreurs"

Réservé à nos abonné.e.s
Pour cause d'erreurs de développement, le moteur de recherche Qwant s'est retrouvé à fournir à ses utilisateurs des résultats datés. Épinglé par Nextinpact, Qwant a livré une longue explication. Mais ce n'est pas la première fois que la presse se penche sur ce moteur de recherche français, qui se vante de protéger les données personnelles de ses utilisateurs.

Imaginez-vous ouvrir votre moteur de recherche, taper un mot assez commun (Youtube, SNCF, Macron...) et tomber d'abord sur des résultats datant d'au moins deux ans. C'est ce qui arrivait jusqu'il y a encore quelques semaines sur le moteur de recherche Qwant, moteur "indépendant", qui se vante de "respecter votre vie privée" et se veut un concurrent au géant Google. Une longue enquête en deux parties (ici et ) publiée sur Next Inpact pointait ce 2 août les "résultats datés, limités (mais répétés)" des recherches effectuées sur le moteur, lancé en 2013.

Au cœur de cette enquête signée Jean-Marc Manach, bien connu de nos abonnés pour ses émissions 1...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.