Le Monde pris en sandwich par McDo ?
Brève

Le Monde pris en sandwich par McDo ?

Le Monde allié à Mc Donald's ? C'est possible. C'est Le Canard enchaîné qui relève l'info et qui tacle gentiment le quotidien. @si est allé voir ce que recouvrait exactement le partenariat entre ces deux marques si différentes.

"Le Hamburger durable", c'est le titre du papier du Canard Enchaîné paru mercredi 6 novembre. Il y est question d'un partenariat noué entre Le Monde et Mc Donald's pour organiser un débat sur le développement durable. Le thème : où est passé l'écologie ? Et le palmipède d'ironiser : "On savait que l'écologie était maintenant servie à toutes les sauces : grâce au Monde, la voilà désormais accommodée au ketchup de McDo !". Le tout avant de citer le blog du Monde "Les débats du developpement durable" où sont détaillés le but et l'objet de cette association. "Le Monde et McDonald's s'associent pour créer un rendez-vous majeur du développement durable croisant les points de vue des chercheurs, des responsables de l'action publique et des dirigeants d'entreprise. Ils sont organisés en partenariat avec la Chaire Développement durable de Sciences Po et les Mines ParisTech (ISIGE) dans l’optique de créer un espace de discussion et de débats sur les questions posées par la transition écologique." Evidemment, pour conclure, le Canard tacle le débat. "Reussiront-ils à nous prouver que, grâce à McDo, l'alimentation du 21e siècle sera plus que verte ?"

Il faut dire que l'association du Monde, de La chaire de Développement durable de Sciences Po, de l'école des Mines et de Mc Donald's interpelle. Que recouvre-t-elle exactement ?

Joint par @si, Didier Pourquery, ex-directeur des rédactions du Monde et aujourd'hui directeur des partenariats, des évènements et de la diversification, explique : "L'organisation de débats et de colloques fait partie depuis trois ans des axes de développement sur lesquels le groupe Le Monde souhaite mettre l'accent. Nous organisons aussi les assises du roman, et nous avons été en pointe sur le débat autour de la transition énergétique". Ces débats du développement durable ont lieu pour la "deuxième année consécutive et Mc Donald's s'il est sponsor de l'évènement ne participe absolument pas à la composition des tables rondes", confie Pourquery. "La composition des tables rondes et le choix des intervenants est de mon ressort. C'est un véritable travail de journaliste", ajoute-t-il encore.

Ainsi, Mc Do qui est partenaire à l'année de la chaire de Sciences Po sur le développement durable (ce qui explique sa présence sur la publicité sortie par le Canard) paye au Monde la location de son auditorium et quelques frais techniques pour l'organisation du colloque. A cela viennent s'ajouter quelques encarts publicitaires dans les colonnes du journal. Rien de plus. Quid des liens avec la rédaction ? "Le service planète anime les débats, je m'y colle également, mais c'est le seul lien qui existe", souligne Pourquery. Le journaliste suivant l'actualité de l'entreprise de Mc Donald's n'est "pas dans la boucle et ne participe pas au colloque".

Pas d'interférences donc entre l'éditorial et l'organisation de colloques ? "L'an dernier, se souvient Pourquery, JP Gené a même atomisé McDo dans M le Mag, la semaine du colloque".La chronique, ici, s'intitulait "Je hais le hamburger" était une charge contre la malbouffe mais ne citait pas McDo. Pour l'heure l'organisation de colloques et d'évènements ne représente qu'une part infime du chiffre d'affaire global du groupe Le Monde. Entre 1 et 2%, selon nos informations. Quid cependant de l'image, pas forcément positive, de Mc Do dans le développement durable ? "Ce n'est pas le souci du Monde. Nous organisons un colloque qui doit donner du sens. Nous n'avons pas à juger de l'action de telle ou telle entreprise", assure Pourquery.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.