Le drôle de (futur) rachat de Paris Turf par Niel
article

Le drôle de (futur) rachat de Paris Turf par Niel

Un intérêt plus financier qu'hippique

Réservé à nos abonné.e.s
Xavier Niel serait en passe de racheter le groupe de presse hippique Paris Turf, placé en redressement judiciaire. Le patron de Free a renchéri sur l'offre de son concurrent, mais hors-délai. Donc de manière illégale, dénonce l'avocat du rival.

Xavier Niel a faim. Faim de médias. Après avoir avalé tout cru Nice matin en février, puis ingurgité le groupe France-Antillesen mars (dont les journaux avaient arrêté de paraître depuis peu), NJJ Presse, la holding du patron de Free (par ailleurs actionnaire du Monde), se verrait bien croquer le groupe Paris Turf en dessert. La société, qui édite plusieurs médias de courses hippiques, dont le journal Paris-Turf, et qui emploie 250 salariés, a été placée en redressement judiciaire fin mai. Le groupe, à la santé financière déjà fragile, a pris une double claque : arrêt des courses hippique dû à la crise du Covid-19 et crise chez le distributeur de journaux Presstalis (ASI vous en parlait récemment). 

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.