Le cratère de Beyrouth ne fait pas 43 m de profondeur
article

Le cratère de Beyrouth ne fait pas 43 m de profondeur

Contre-enquête sur un chiffre à succès

Réservé à nos abonné.e.s
Le cratère laissé par la gigantesque explosion ayant ravagé Beyrouth le 4 août 2020 fait-il 43 mètres de profondeur ? Les médias du monde entier continuent de l'affirmer. C'est faux. La profondeur est 4 à 6 mètres sous le niveau de l'eau, selon l'armée française.

Depuis une dépêche AFP du 9 août, l'affaire est entendue : au Liban, l'explosion du nitrate d'ammonium stocké dans le port de Beyrouth a creusé un cratère de 43 mètres de profondeur. Cependant, le 6 septembre, dans l'Opinion, un autre chiffre est publié pour la première fois par un média francophone. "Ce cratère ne fait pas 43 mètres de profondeur, comme on a pu le lire dans différents médias, mais de 'quatre à six mètres' en eau, assure le capitaine de corvette Aymeric Barazer, qui commandait le détachement de plongeurs-démineurs français dépêchés à Beyrouth pour 'soutenir' les plongeurs des forces armées libanaises", écrit le journaliste spécialiste des affaires de Défense, Jean-Dominique Merchet.

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.