Le CERN, théâtre de sacrifice humain ? Un hoax vite démonté
Brève Vidéo

Le CERN, théâtre de sacrifice humain ? Un hoax vite démonté

Des sacrifices humains perpétrés dans l’enceinte du plus grand laboratoire européen de recherche nucléaire?

Depuis quelques jours, rumeurs et théories vont bon train sur internet après la diffusion d’une vidéo postée le 11 août sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, filmée de nuit depuis la fenêtre d’un bureau du laboratoire situé à la frontière franco-suisse, on voit plusieurs personnes vêtues de noir et encapuchonnées se livrant à un étrange rituel dans la cour du centre de recherche, devant une statue du dieu Shiva.

Sur les images on aperçoit une femme habillée de blanc qui s’allonge au sol avant de se faire poignarder. Derrière la caméra tremblotante, l’auteur non identifié de la vidéo simule la surprise et pousse un cri d’effroi. Il n’en fallait pas plus pour qu’en quelques heures ces images fassent le tour du web et deviennent l’objet de supputations. Les chercheurs procéderaient donc à des sacrifices humains ? "Non, cette vidéo est une fiction, illustrant une mise en scène", a d'emblée répondu le laboratoire. "Le CERN et ses installations d’hébergement accueillent des scientifiques du monde entier qui viennent au Laboratoire dans le cadre de leur travail. Les personnes qui sont autorisées à accéder au site laissent occasionnellement leur sens de l’humour aller trop loin, et c’est exactement ce qui est arrivé avec cette vidéo", a assuré l’organisation qui explique que la vidéo a bien été filmée dans son enceinte mais sans sa permission et à son insu. Quant à la statue de Shiva? "Elle a été offerte par l'Inde pour célébrer sa collaboration avec le CERN, qui a débuté dans les années1960 et se poursuit aujourd'hui." Pour identifier le ou les auteurs de ce canular, le CERN annonce avoir ouvert une enquête interne.

Ce n’est pas la première fois que le laboratoire européen pour la physique des particules suscite fantasmes et théories fumeuses sur ses activités. Ses recherches de physique fondamentale sur l’accélération des particules, les mystères de la matière et la découverte du Boson de Higgs ont souvent fait l’objet de théories catastrophistes. Le Cern a ainsi été accusé par plusieurs sites complotistes de tenter de créer un trou noir qui engloutirait la terre, de projeter d’ouvrir une porte vers l’enfer ou encore de prouver que Dieu n’existe pas. Plutôt que de les ignorer, l’organisation a eu pour politique de démonter les hoax et autres intox. Elle consacre même une page sur son site pour démonter les rumeurs qui circulent sur le web. Une page qui compte désormais un nouveau paragraphe.

L'occasion de (re)voir les épisodes de notre série d'été sur le complotisme

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.