Le "cap à gauche" de Macron : histoire d'une bulle médiatique
article

Le "cap à gauche" de Macron : histoire d'une bulle médiatique

Réservé à nos abonné.e.s
Emmanuel Macron est de gauche. Enfin, il a essayé le 2 avril, pendant son unique meeting d'avant-premier tour à Paris. Et le pire, c'est que de nombreux médias y ont cru.

Le samedi 2 avril, le président-candidat Emmanuel Macron a tenu son unique meeting d'avant-premier tour, à la Défense (92). L'occasion pour lui de tenter de revitaliser son fameux "en même temps", discours "ni de droite ni de gauche", qui a quelque peu pâli ces cinq dernières années dû à sa politique... pas vraiment très à gauche. 

Macron "muscle sa jambe gauche", "parle à son flanc gauche"

Pourtant, à lire la presse ce 2 avril, on pourrait croire que tout le corps (et le cœur ?) du candidat Macron est à gauche. Macron "parle à sa gauche" (L'Obs) ; "s'adresse à sa gauche" (Le Monde) ; met un "coup de barre à gauche" (Le Point) ou "le cap à gauche" (Europe 1) ; "muscle sa jambe gauche" (Le Huffington Post) ; fait des "clins d' œil aux éle...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.