Le camp Sarkozy contre le "terrorisme du système médiatique"
article

Le camp Sarkozy contre le "terrorisme du système médiatique"

Offensive conjointe de Sarkozy, Guaino et Estrosi contre le service public

Réservé à nos abonné.e.s
Alerte terrorisme (médiatique) ! L'UMP est repartie en campagne et s'attaque aux médias, jugés trop partisans. Estrosi et Ciotti ont dégainé en premier contre France 3 Côte d'Azur, Henri Guaino s'en est pris à Pascale Clark sur France Inter, et Nicolas Sarkozy a dénoncé le "terrorisme du système médiatique" et les sondeurs "qui se trompent et sont payés". C'est au moins un sujet qu'il connaît bien : Sarkozy raffolait des sondages à l'Elysée. Retour sur cette campagne dans la campagne.



Après les éléments de langage de la soirée électorale, les attaques concertées contre les médias. Si la droite avait déjà commencé avant le premier tour, les attaques se sont accélérées depuis dimanche.

En première ligne : Nicolas Sarkozy. Ce mardi 24 avril, en déplacement à Longjumeau dans l'Essonne, il a critiqué les journalistes qui dénoncent sa chasse aux voix du Front national. Alors que l'alliance Hollande-Mélenchon ne suscite aucune réserve, assure-t-il. "C'est le terrorisme du système médiatique", a-t-il sobrement commenté devant les caméras de France Tél&ea...

Il vous reste 88% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.