La Vie / mariage gay : Bergé persiste
Brève

La Vie / mariage gay : Bergé persiste

Malgré les tentatives de Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde de minimiser, les critiques de Pierre Bergé contre un édito anti-mariage pour tous de La Vie, Pierre Bergé confirme aux Echos son souhait que cet hebdo catholique - propriété du groupe Le Monde, dont Bergé est actionnaire - soit mis en vente.

Interrogé par Les Echos, Pierre Bergé persiste et signe : "J'ai témoigné mon désaccord avec un édito de "La Vie" et je continue. Je ne vois pas pourquoi tout le monde aurait le droit de s'exprimer sauf un actionnaire."

Bergé ajoute : "Je suis venu au secours du Monde parce qu'il représentait une éthique que je partageais, je ne suis pas obligé de supporter celle de La Vie que je combats tous les jours. Oui, je serais heureux que ce journal ne fasse plus partie du groupe."

Bergé

Une partie de la rédaction contesterait aussi l'édito selon Les Echos : "Plusieurs journalistes de La Vie, journal catholique réputé de gauche, ne se reconnaissent pas dans la prise de position de leur directeur Jean-Pierre Denis concernant le "mariage pour tous". Hier, le PDG de Malesherbes Publications, Michel Sfeir, et Jean-Pierre Denis ont promis aux élus de la rédaction d'organiser prochainement un débat libre et ouvert sur la ligne éditoriale du journal."


Mise à jour 13 h : réaction sèche de certains actionnaires du groupe Le Monde aux propos de Bergé via le Pôle d'indépendance. 

Ce pôle regroupe la Société des rédacteurs du Monde, la Société civile des personnels des Publications de la Vie catholique ainsi que les sociétés des lecteurs, des cadres, des employés, celles des personnels du Monde, du Monde interactif et de Courrier International ainsi que l'Association des actionnaires minoritaires du Monde.

Le communiqué, cité par l'AFP dit "Le Pôle d'indépendance rappelle que la définition de la ligne éditoriale des titres et sites du groupe est du ressort exclusif des directeurs des rédactions et de leurs équipes rédactionnelles, ainsi que le précise la Charte d'éthique et de déontologie du groupe Le Monde, annexée aux statuts de la SEM (Société éditrice du Monde) en 2010 et signée par l'ensemble des actionnaires".

Concernant la vente éventuelle de La Vie, le Pôle rappelle que : "la décision de vendre La Vie nécessiterait d'une part une majorité au sein du conseil de surveillance de la SEM, de l'autre l'accord de la Société civile des personnels des Publications de la Vie catholique, membre du Pôle d'indépendance".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.