La troïka taxe les comptes bancaires à Chypre : inquiétude de la presse européenne
article

La troïka taxe les comptes bancaires à Chypre : inquiétude de la presse européenne

(Mais les médias français n'ont rien vu)

Réservé à nos abonné.e.s
Même si la presse française du week-end est particulièrement discrète sur le sujet, les conditions posées par la Troïka au plan de sauvetage de Chypre font l'objet de nombreux commentaires dans la presse européenne.

L'Union Européenne (UE), la Banque Centrale Européenne (BCE) et le Fonds Monétaire International (FMI) acceptent de prêter 10 milliards d'euros à Chypre, mais le prêt est accompagné d'une taxe exceptionnelle (6,75% à 9,9%) sur l'argent déposé sur tous les comptes bancaires du pays. L'opinion publique chypriote est choquée, et le Parlement traîne les pieds pour voter le projet de loi validant cette taxe. Une réunion prévue dimanche matin a été reportée au lendemain.

Le président de la République devait s'adresser au pays dimanche, et le Parlement devait voter le projet taxant les comptes bancaires exigé par...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.