Chypre : premières réponses aux premières questions sur le plan
Éconautes
Éconautes
chronique

Chypre : premières réponses aux premières questions sur le plan

Article in progress en attendant l'émission

Réservé à nos abonné.e.s
Alors éconaute ? Que penser de ce nouveau plan de sauvetage conclu entre Bruxelles et Chypre ? On le dit né au forceps – une habitude prise par les instances de l’Union européenne qui ne peut s’empêcher de tout sauver au pied de biche. On le dit catastrophique pour les Chypriotes. On le dit soucieux des petits épargnants contrairement au précédent plan de sauvetage rejeté par le Parlement. On le dit anti-démocratique. On le dit audacieux car enfin il s’attaque à un paradis fiscal. On le dit bien fait pour les mafieux russes et puis on ne fait pas d’omelettes sans casser des œufs. On le dit tout un tas de choses et du coup ce n'est pas simple de se faire un avis sur la question.

Voici quelques réponses à vos premières questions. N'hésitez pas à en poser d'autres !

 


Lessiveuse

Question du forum : "Il y aurait de l'argent sale à Chypre ? Il parait que "la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme procède d'une mobilisation des instances européennes." Et la "Directive 2005/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 26 octobre 2005 relative à la prévention de l'utilisation du système financier aux fins du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme." Elle ne s'applique pas à Chypre ?"

De l’argent sale à Chypre ? Mais non bien sûr. Pour son entrée dans l’Uni...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.