La semaine où un journaliste russe a été plongé dans le coma
à l'étranger

La semaine où un journaliste russe a été plongé dans le coma

Réservé à nos abonné.e.s
Le pape loin de Zapatero, Sarkozy en César au Brésil, le train Castor à la Une en Allemagne, des accusations de corruption en Côte d'Ivoire, des étudiants britanniques saccagent le siège du parti conservateur. En Russie, un journaliste enquête sur une autoroute qui doit traverser une forêt : il est passé à tabac.

  • LUNDI 8 novembre

Au cours de sa visite en Espagne, le pape a implicitement critiqué l'actuel gouvernement socialiste espagnol, qui a légalisé l'avortement (par une loi entrée en vigueur le 5 juillet 2010) en mettant en avant l'importance de la famille traditionnelle. Une prise de position, illustrée par une image souvent reprise par la presse espagnole. Exemples.

 

El Pais et El Mundo ont choisi la même photo qui montre la distance physique et idéologique séparant le pape et Zapatero, l'actuel Premier ministre socialiste espagnol, qui le regarde assis sur une chaise.

El Pais
El Mundo

El Pais etEl Mundo lundi 8 novembre 2010

La Vanguardia a préféré montrer une ...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.