La semaine où on a (peut-être) identifié les attaques chinoises contre Google
à l'étranger

La semaine où on a (peut-être) identifié les attaques chinoises contre Google

Réservé à nos abonné.e.s
Belle photo : un soldat protège des civils en Afghanistan. Ailleurs, Wall Street a aidé la Grèce à cacher sa dette, un présentateur de la BBC euthanasie son amant, le doigt d'honneur d'Aznar, la Grande-Bretagne aussi endettée que la Grèce, et on est peut-être sur la trace des pirates chinois anti-Google.

  • diMANCHE 14 février

Une quinzaine de milliers de soldats de l'International Security Assistance Force (ISAF) avec entre autres, des Américains, Anglais, Afghans et quelques Français ont lancé samedi 13 février une grande offensive en Afghanistan. Pour la première fois, une opération de ce genre a été longuement annoncée, aussi bien par une conférence de presse officielle que par des largages de tracts sur les zones habitées concernées pour prévenir les populations. Une opération évoquée par toute la presse internationale dimanche 14 février. Une photo de l'agence Reuters revient très souven...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.