La semaine où Murdoch a fait (un peu) plier Google
à l'étranger

La semaine où Murdoch a fait (un peu) plier Google

Réservé à nos abonné.e.s
Murdoch fait (un peu) plier Google, une pub choquante pour chiens abandonnés, Barnier fait peur à la City, la police britannique confond musiciens et terroristes, en Irak, Blair savait que l'invasion était illégale, et un climatologue démissionne provisoirement dans le scandale.

Murdoch fait (un peu) plier Google, une pub choquante pour chiens abandonnés, Barnier fait peur à la City, la police britannique confond musiciens et terroristes, en Irak, Blair savait que l'invasion était illégale, et un climatologue démissionne provisoirement dans le scandale.


  • dimanche 29 novembre

Quand il était Premier ministre, Tony Blair avait été clairement prévenu par le conseiller juridique de son gouvernement qu'envahir l'Irak et destituer Saddam Hussein était illégal. Blair s'était mis en colère et avait fait taire le conseiller juridique du gouvernement. Le Sunday Mail révèle l'existence de la lettre officelle...

Il vous reste 98% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.