La presse US creuse les conférences secrètes de Clinton à Wall Street...
article

La presse US creuse les conférences secrètes de Clinton à Wall Street...

... et les républicains reprennent les arguments de Sanders

Réservé à nos abonné.e.s
"Madame la secrétaire, vous avez perçu 600 000 dollars de la part de Goldman Sachs" : le 17 janvier 2016, lors d'un débat télévisé opposant les candidats à la primaire démocrate, Bernie Sanders avait tapé juste, en taclant Clinton sur ses liens avec Wall Street. Si juste que depuis, plusieurs medias américains, dont le New York Times, se sont penchés sur ces conférences au contenu confidentiel, qui auraient rapporté 125 millions de dollars au couple Clinton depuis le départ de Bill de la Maison Blanche. Si juste que même ses adversaires républicains reprennent les arguments du "socialiste" Sanders.



C'est l'histoire d'une série de trois conférences qui ont rapporté gros à Hillary Clinton mais pourraient, au final, coûter cher à l'ancienne secrétaire d'Etat, candidate aux primaires démocrates en vue des élections présidentielles. Tout commence le 17 janvier. Alors que les trois candidats démocrates (ils sont encore 11 côté républicain) débattaient depuis plusieurs semaines sans provoquer la moindre vague médiatique, Bernie Sanders se tourne, ce jour-là, vers Hillary Clinton : "Madame la secrétaire, vous avez perçu 600 000 dollars de la part de Goldman Sachs". Visage interdit de Clinton, réponse &agra...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.