La mystérieuse "désaccréditation" de 32 journalistes au G20 de Hambourg
article

La mystérieuse "désaccréditation" de 32 journalistes au G20 de Hambourg

La Turquie impliquée ?

Réservé à nos abonné.e.s
Une organisation sous haute tension, des manifestations violentes... et des journalistes privés d'accréditation. Près de 32 journalistes se sont vus retirer au dernier moment leur accréditation pour le G20 de Hambourg, qui s'est tenu le week-end dernier, sans raison explicite. Les syndicats dénoncent une décision incompréhensible, et contraire à la liberté de la presse.

Une atteinte à la liberté de la presse sous couvert de sécurité ? Alors que le tabloïd Bild s'est transformé en début de semaine en avis de recherche géant, des médias ont dénoncé une "désaccréditation" de certains de leurs confrères pendant le G20 qui se tenait à Hambourg les 7 et 8 juillet derniers. Plusieurs journalistes ont en effet eu la mauvaise surprise, en se présentant aux points d'entrée du G20 sécurisés par la police, de se voir refuser l'accès aux lieux. Leur accréditation, accordée quelque semaines auparavant, leur avait été retirée. Les policiers disposaie...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.