La "madone" japonaise retrouvée (Match)
Brève

La "madone" japonaise retrouvée (Match)

Elle s'appelle Yuko, c'est la "madone des décombres", l'inconnue que l'on a vue à la Une des quotidiens lundi 14 mars et des magazines de 17 mars, après la catastrophe de Fukushima: 55 couvertures en tout, selon Paris Match, qui l'a retrouvée.

Yuko Sugimoto, 28 ans, était drapée dans une couverture au milieu des décombres face à l'école d'Ishinomaki. Pendant trois jours, elle a cru que son fils Raito, cinq ans, était mort racontre Paris Match. Le 11mars, le jour du tsunami, elle l'avait déposé à son école, ce n'est que le 14 mars qu'elle et son mari ont appris que l'enfant avait été sauvé par les professeurs. Ces derniers avaient réussi à faire monter leurs élèves sur le toit de l'école.

Nous nous étions longuement arrêtés sur cette icône dans notre émission consacrée aux images de la catastrophe de Fukushima.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.