Kobane : casque, pare-balles et mise en scène
Brève

Kobane : casque, pare-balles et mise en scène

Un bon reporter de guerre porte forcément un casque et un gilet pare-balle.

C'est sans doute ce qu'a dû se dire un correspondant algérien de la chaîne Russia Today (RT).

Au cours d'un live-tweet (que vous pouvez suivre dans son intégralité ici), le journaliste de Télérama, Nicolas Delesalle, envoyé spécial à la frontière entre la Syrie et la Turquie, aperçoit un journaliste de RT :

Réagissant à ce live tweet, un journaliste du Monde.fr, présent sur place, a publié un cliché de la mise en scène de ce journaliste. On le voit effectivement avec casque et gilet pare-balle alors qu'à l'arrière-plan, cinq hommes en chemise discutent en toute insouciance :

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.