Journaliste égyptien abattu par la police
Brève

Journaliste égyptien abattu par la police

Le journaliste Ahmed Mohammed Mahmoud, 36 ans, est mort après avoir été blessé par un tir, dans son appartement du Caire a annoncé vendredi le quotidien pro-gouvernemental égyptien Al-Ahram. Selon sa femme, un policier lui a tiré dans la tête alors qu'il était à une fenêtre de son appartement.


"Voici le récit de l'épouse du journaliste témoin direct de l'assassinat de son mari: "Il etait à la fenêtre de son bureau qui donne rue Magless el Shaab (Rue de l'Assemblée du Peuple), à proximité du ministère de l'interieur. Samedi 29 janvier, il a entendu des coups de feu, alors il allé à la fenêtre, l'a ouverte, et s'est mis à parler au téléphone pour rapporter ce qu'il voyait puis pour filmer la scène. Un officier de police posté sous nos fenêtres l'a vu et lui a demandé de ne pas filmer et de retourner à l'intérieur. Sans même donner à mon mari l'occasion de se retirer , il a orienté son arme vers lui, à visé, et l'a touché à l'œil droit. Mon mari a été emmené à l'hopital ou il est mort, le jeudi 3 février, après avoir passé 6 jours dans le coma." raconte une habitante du Caire sur un blog du site de Libération.

Cris d Egypte

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.