Jacques Sadoul et l'éternité
Brève

Jacques Sadoul et l'éternité

Mort d'un grand éditeur de SF


Jacques Sadoul s'en est allé vendredi dernier, nous apprend le Libé d'hier. Jacques qui ? Sadoul. Le fan de SF. À ne pas confondre avec Georges Sadoul, le fan de cinéma.

Jacques Sadoul était un un éditeur spécialisé dans la science-fiction. C'est bien simple, si la science-fiction s'est implantée en France dès les années 60, c'est en grande partie grâce à lui qui a édité tous les chédeuvres amerlocains du genre, d'Asimov à Fredric Brown en passant par Van Vogt, Heinlein, Simak, Dick, Spinrad, Zelazny, Sturgeon, Vance, etc.

En 1965, il fonde aux Éditions Opta une collection intitulée le Club du Livre d'Anticipation (CLA pour les intimes). Le premier titre paraît en mai, et c'est la trilogie d'Isaac Asimov : Fondation, Fondation et empire et Seconde Fondation. Excusez du peu. Les titres suivants sont également des textes devenus classiques : Les Armureries d'Isher d'A.E. van Vogt, Demain les chiens de Clifford Simak, etc. Les livres du CLA, qui ont un petit aspect bibliophile en vogue à cette époque, ont une couverture unique mais à chaque fois de couleur différente :

Couverture de Route de la Gloire
de Robert Heinlein, 1970


Avec, à l'intérieur, des illustrations confiées à des gens comme Moebius, Caza, etc. Car Sadoul adore l'illustration et la bédé :

Page de garde de de Route de la Gloire
de Robert Heinlein par Moebius


Le Club du Livre d'Anticipation existera jusqu'en 1987 mais son fondateur quittera les Édition Opta bien avant, puisque dès 1968 il rejoint les Éditions J'ai Lu où il crée deux ans plus tard la collection J'ai Lu Science-Fiction. Les couvertures des livres qu'il publie sont, pour la plupart, réalisées par des ténors du crayon et du pinceau. Rapide florilège :

TIBOR CSERNUS

Demain les chiens de Clifford Simak, 1972

Jack Barron et l'éternité de Norman Spinrad, 1978

 

PHILIP CAZA

La machine à explorer l'espace
de Christopher Priest, 1976

Les Femmes de Stepford d'Ira Levin, 1976

 

CHRIS FOSS

L'échiquier fabuleux de Lewis Padgett, 1976

Les Enfants de l'Histoire de Kurt Steiner, 1976

 

WOJTEK SIUDMAK

Pardon, vous n'avez pas vu ma planète ?
de Bob Ottum, 1974

Ubik de Philip K. Dick, 1975


Également auteur, Jacques Sadoul a écrit des romans policiers ainsi que des anthologies consacrées à la SF ou à la bédé, en voici quelques-unes :

Histoire de la science-fiction moderne,
Éditions Albin Michel, 1973

Hier, l'an 2000 - L'illustration de science-fiction des années 30,
Éditions Denoël, 1973

L'enfer des bulles, l'érotisme dans la bande dessinée,
Éditions Jean-Jacques Pauvert, 1968

Les Filles de papier, Éditions Elvifrance, 1971

93 ans de BD, Éditions J'ai Lu, 1989


Sadoul, c'était un grand bonhomme.

Liens
Tibor Csernus : ici et .
Philip Caza.
Chris Foss.
Wojtek Siudmak.


L'occasion de lire ma chronique intitulée Xanadu ? Vous avez dit Xanadu ?

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.