Jackson / pédophilie : Morandini s'autocensure
Brève

Jackson / pédophilie : Morandini s'autocensure

Morandini a décidé à 0h48 de publier un article sur les affaires pédophiles de Michael Jackson alors que la mort du King of pop n'était pas encore confirmée officiellement. Et puis, retour en arrière : l'article était autocensuré plus tard dans la nuit avant d'être republié aujourd'hui dans une version édulcorée.

 

 

C'est une image repérée par le twitteur et blogueur Korben : le blog de Jean-Marc Morandini a décidé dans la nuit à 0h48 de publier un article faisant le point sur la supposée "face obscure" pédophile de Michael Jackson, article tirant ses informations de Wikipedia ("Source : Wikipedia" précise une mention en bas de page), et publié alors que la nouvelle de la mort de l'artiste n'était pas encore confirmée. Un choix d'article visiblement regretté plus tard dans la nuit : le point pédophilie était autocensuré. Korben a réalisé une capture de l'article en question et l'a publiée sur Twitter.

Regardez le point Jackson/pédophilie de Morandini avant autocensure picto

Aujourd'hui, à 10h52, Morandini republie une version quelque peu édulcorée de l'article original. En effet, l'article original avait clairement choisi l'angle de la pédophilie supposée de Michael Jackson et son contenu laissait peu de place à la thèse défendant son innocence.

Les relations présumées de la star avec des jeunes enfants y étaient graphiquement détaillées : "Jordan avoue à son père que Michael Jackson a pratiqué des attouchements sexuels sur lui", "Jordan affirme à un psychiatre que lui et Jackson s'étaient embrassés, masturbés", "au cours des premières audiences, Jordan donne une description très détaillée des parties génitales de Michael Jackson". Seule la dernière phrase de l'article original va à contre-courant en indiquant la décision de justice prise en 2005 qui innocente Jackson de tous les chefs d'inculpation.

Surprise, le nouvel article a choisi un nouvel angle ... et une nouvelle source, la mention "Source : Wikipedia" ayant été remplacée par "Source : Reuter" (sic).

La pédophilie est qualifiée au début de l'article de simple "goût prononcé pour la compagnie des enfants". Et on en parle au milieu d'autres détails qui rendent Jackson étrange : la couleur de sa peau, son amitié avec un chimpanzé, la chirurgie esthétique, ses masques chirurgicaux...etc

La nouvelle version s'avère donc beaucoup plus prudente concernant les procès de la star pour pédophilie : ce sont "deux cas d'accusation, jamais prouvés".

Et si ce n'est la citation finale où Jackson affirme qu'un enfant peut venir dans son lit s'il le souhaite, tous les détails sexuels de ses relations présumées avec des enfants ont été retirés.

Morandini préfère aujourd'hui parler des conséquences financières des procès plutôt que des procès en eux mêmes.

Morandini aurait-il eu peur d'aller à contre-courant de l'émotion mondiale autour du décès du roi de la pop?

Pour relire les impressions du matinaute sur l'avalanche médiatico-émotionnelle qu'a suscitée la mort de Michael Jackson, c'est ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.