Investir en Grèce : mélange des genres au Figaro
article

Investir en Grèce : mélange des genres au Figaro

Ils ont rédigé des articles sur un colloque qu’ils ont animé

Réservé à nos abonné.e.s
Le 29 janvier, l’État grec vient annoncer à la France sa bonne santé économique retrouvée, et sa recherche d’investisseurs. Une journée de tables rondes est organisée à Paris. Deux des journalistes qui l’animent bénévolement proviennent de la rédaction du Figaro... et rédigent, le jour-même, des articles sur l'événement.

Le gouvernement grec, conservateur depuis la défaite d’Alexis Tsipras l’été dernier, cherche des investisseurs étrangers. Mercredi 29 janvier, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris accueille une journée de conférences et de tables rondes organisée à l’initiative des deux pays, pendant qu’Emmanuel Macron reçoit son homologue grec à l’Élysée. Dans la salle, deux des quatre animateurs sollicités pour animer les tables rondes travaillent pour Le Figaro. Fabrice Nodé-Langlois, chef du service 'économie internationale', est modérateur des discours d’ouverture des ministres des Finances, le Grec Christos Staikouras et le Français Bruno Le Maire, puis d’une table ronde consacrée au financement des projets en Grèce. Sa consœur Alexia Kefal...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.