"Insincérité" du budget Hollande : la Cour des comptes, elle-même "sincère" ?
article

"Insincérité" du budget Hollande : la Cour des comptes, elle-même "sincère" ?

Après le déchainement médiatique, de timides correctifs

Réservé à nos abonné.e.s
Vous avez dit "insincérité" ? Panique parmi les éditorialistes. La France serait en plein dérapage budgétaire : un véritable scénario à la grecque, mensonge inclus. A l'origine, un rapport de la Cour des comptes, dénonçant la sous-budgétisation d'un certain nombre de dépenses de l'Etat en 2017, repris avec gravité par le Premier ministre Edouard Philippe. Des socialistes dénoncent une exagération.

Les Français vont-ils devoir se serrer davantage la ceinture ? C'est en tout cas ce que préconise, comme à son habitude, un audit de la Cour des comptes sur "la situation et les perspectives des finances publiques". Commandé par le Premier ministre Edouard Philippe, il fait le bilan du quinquennat précédent en matière de déficit et de dette publique. Et un mot a fait mouche : le rapport pointe l'"insincérité" du dernier budget, voté en décembre 2016. Les dépenses auraient volontairement été sous-estimées.

Si la Cour prévoit donc des dépenses supplémentaires de 7 milliards, le Premier ministre Edouard Philippe...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.