Immigration : les médias préfèrent le clash aux faits
article

Immigration : les médias préfèrent le clash aux faits

Réservé à nos abonné.e.s
Le 6 novembre 2022, Thomas Snégaroff animait le débat "Peut-on parler sereinement de l'immigration ?" dans l'émission de France 5, "C Politique La Suite". Retour sur des séquences symboliques de la manière dont les médias maltraitent l'immigration.

Alors que l'immigration ne se situe qu'en quatrième ou cinquième position des préoccupations majeures des Français en fonction des études, les médias y consacrent un volume considérable. Précisément : 3 % du total des sujets diffusés dans les principaux JT Français entre 2013 et 2017 y furent dédiés. Plus récemment, les radios et chaînes télés françaises ont choisi d'accorder encore plus de sujets à l'immigration, à hauteur de 3,4 % du temps d'antenne total, qu'à la COP27 qui était pourtant en cours. Un emballement médiatique en disproportion totale avec les préoccupations des Français, mais aussi avec la réalité même de l'immigration en France. François Héran rappelait ainsi dans le Monde que "le débat public sur l'immigration en...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Pierre-Henri Tavoillot, philosophe anti-gauche (et extrême-droitisé)

Le philosophe préféré de la presse de droite dénonce "l'extrême-gauchisation des médias"

Dans "StreetPress", elle raconte la migration de son père

Un temps où l'État ne faisait pas tout pour entraver la venue d'étudiant·es de l'étranger

Google sévit contre les codes promos des médias, panique à bord

L'occasion de se plonger dans ces portails incitant à la surconsommation

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.