"Il nous faut Nadal, appelle Nike!"
article

"Il nous faut Nadal, appelle Nike!"

Journalisme de sport, journalisme à sponsors /2

Réservé à nos abonné.e.s
Les stars du journalisme sportif sont instrumentalisées par les sponsors, depuis les sites de paris en ligne jusqu'aux banques, en passant par des marques d'eau minérale et de vêtements. Dans cette deuxième partie de l'enquête, nous décortiquons le contexte et les raisons profondes de cette proximité, inédite dans son ampleur. Avec un zoom sur les différents types d'engagement, et leurs rémunérations éventuelles...

Dans cet environnement entièrement trusté par les sponsors qu'est devenu le sport, les journalistes font figure d'influenceurs, c'est-à-dire de cibles pour des marques qui en font les auxiliaires de leur communication. « Nous sommes de moins en moins des journalistes, de plus en plus des “people” », reconnaît un salarié de chaîne sportive sous contrat avec un opérateur de paris sportifs, qui se demande : « Où est la limite ? » Pourtant, assure Élodie Bernascon-Bonnin, directrice de l'agence de communication spécialisée BernasCom, les journalistes sont moins courtisés que les influenceurs issus des réseaux sociaux, « dont les messages sont plus viraux et touchent une communauté plus ciblée ». « Et si c'est pour les réseaux sociaux ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.