Humour vedette BBC : fusiller les fonctionnaires grévistes (presse GB)
Brève

Humour vedette BBC : fusiller les fonctionnaires grévistes (presse GB)

Scandale en Grande Bretagne : Jeremy Clarkson, le très célèbre présentateur de la non moins célèbre émission Top Gear, consacrée à l'automobile sur BBC TV (aussi diffusée à l'étranger, en Australie par exemple), a déclaré qu'il fallait fusiller les fonctionnaires grévistes qui ont défilé dans toute la Grande Bretagne cette semaine.

Interrogé sur la grève des fonctionnaires britanniques qui protestaient contre le projet gouvernemental de faire passer l'âge de la retraite de 60 à 66 ans, Jeremy Clarkson a répondu "Il faut tous les fusiller. Je les ferai sortir et je les ferai exécuter devant leurs familles. Comment peuvent-ils faire grève alors qu'ils ont des pensions en or qui leur sont garanties alors que le reste d'entre nous sera obligé de continuer à travailler pour survivre."

Le Guardian consacre sa Une (avec une photo de Clarkson) et sa page 3, à l'affaire, en soulignant que David Cameron, le Premier ministre (qui est un proche de Clarkson) a lui aussi réagi dans une interview télévisée, pour le défendre "C'est bien sûr très maladroit de dire cela, mais je suis sûr qu'il ne le pensait pas vraiment."

Ceci alors que le porte-parole du Premier ministre avait cru être drôle en déclarant "Les éxécutions ne font pas partie de la politique mise en oeuvre par le gouvernement et il n'a pas l'intention d'y recourir dans l'avenir".

On retrouve aussi Clarkson à la Une du Daily Telegraph et de The Independent (qui l'accuse d'avoir voulu se faire de la publicité à l'occasion de la sortie de son nouveau DVD).



La BBC reconnaît, ce vendredi matin, avoir reçu plus de 21 000 plaintes, et a présenté trois fois ses excuses.

Les syndicats ont demandé à la BBC de le renvoyer, et envisagent une action en justice contre Clarkson

La BBC n'a pourtant pas l'intention de sanctionner l'un de ses présentateurs vedette, et Clarkson a présenté ses excuses "Je n'ai jamais cru que mes remarques puissent être prises au sérieux. Je pense que c'est clair quand on les entend dans leur contexte."

Pour tout savoir sur l'auto-justicier humoriste Clarkson, que Murdoch adore, c'est ici.



Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.