Homosexualité et déportation : le député Vanneste condamné par l'UMP
article

Homosexualité et déportation : le député Vanneste condamné par l'UMP

En France, 62 homosexuels ont été déportés (historien)

Réservé à nos abonné.e.s
Christian Vanneste a-t-il encore dérapé à propos de l'homosexualité? Dans une vidéo publiée sur le site catholique libertepolitique.com, le député du Nord (UMP) remet en cause la déportation d'homosexuels en France, parlant de "légende". Il a été suspendu le 15 février de l'investiture UMP pour les législatives, et les instances du parti devraient se prononcer la semaine prochaine sur son exclusion. Serge Klarsfeld a pris sa défense, affirmant lui aussi qu'aucun homosexuel n'a été déporté en France. Selon l'historien Mickaël Bertrand, auteur d'une étude sur le sujet, s'il n'y a pas eu de déportation massive, on estime à 62 le nombre d'homosexuels français déportés notamment en raison de leur orientation sexuelle.

"Il y a des légendes qui sont répandues, la fameuse légende de la déportation des homosexuels", attaque le député Christian Vanneste. "En dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation des homosexuels en France." Il ajoute : "Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne, il y a eu une répression et déportation, qui a conduit à 30.000 déportés, mais il n'y en a pas eu ailleurs". C'est une nouvelle provocation homophobe du député de la droite populaire, alors qu'il est interviewé dans une vidéo mise en ligne il y a une semaine sur l...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.